Statue représentant un oiseau, située sur le chemin de ronde bordant l'allée d'accès.

© Région Centre, Inventaire général, F. Lauginie

Épi de faîtage représentant un chat, installé sur les toits de la maison et visible depuis la cour intérieure.

© Région Centre, Inventaire général, F. Lauginie

Statue représentant un chat, située en bordure de l'allée d’accès.

© Région Centre, Inventaire général, F. Lauginie

Le bestiaire

Des bêtes surprenantes créées par Jean Linard habitent le site : dispersées au milieu des triangles, des arches ou des gardiens du temple, indépendants ou non de l’architecture, elles se déploient également sur les toits de la maison-ateliers.

Ce parcours à travers le bestiaire de Jean Linard invite à la découverte des oiseaux, chats, vaches et autres animaux imaginaires réalisés en grès, mosaïque et matériaux de récupération. Certains de ces animaux ont une histoire, comme Moustique, le premier chat en grès réalisé par Jean Linard en 1974, ou encore un coq, qui symboliserait la « figure des prédicateurs qui dans la nuit d’ici-bas ont la mission d’annoncer la lumière en chantant » (Morales sur Job de saint Grégoire).