En savoir plus

Les influences artistiques de Jean Linard

Antoni Gaudí (1852-1926),

architecte, sculpteur, céramiste, principal représentant de l’Art nouveau catalan dont les œuvres les plus emblématiques sont édifiées à Barcelone : immeubles, le parc Güell et Sagrada Familia. Œuvre découverte par Jean Linard en 1981 avec son épouse Anne-Marie, intégrant le mobilier à l’architecture et utilisant un grand nombre de techniques différentes telles que la céramique, la verrerie ou encore la ferronnerie.


Jean Tinguely (1925-1991),

artiste ayant appartenu au mouvement des Nouveaux réalistes fondé en 1960 par le peintre Yves Klein et le critique d’art Pierre Restany. L’utilisation des matériaux de récupération et l’installation dans un environnement naturel sont très proches des procédés artistiques de Jean Linard.


Facteur Ferdinand Cheval (1836-1924),

et son Palais idéal,  construit dans son jardin entre 1879 et 1912, à Hauterives, dans la Drôme,  classé au titre des Monuments historiques en 1969. Visité par Jean Linard en 1974 avec son épouse Anne-Marie.


Raymond Isidore (1900-1964),

dit Picassiette, homme aux multiples emplois (apprenti mouleur, manœuvre à la Compagnie des tramways d’Eure-et-Loir, jardinier, marchand ambulant, cantonnier et balayeur au cimetière) qui a entièrement décoré entre 1928 et 1964 sa maison, extérieur et intérieur, de débris d’assiettes (Chartres ; classée Monument historique en 1983). 

Parc Güell 

© BSM, S.A

Sagrada Família

 

© Basílica de la Sagrada Famíla.

Jean Linard visite le Palais Idéal du Facteur Cheval

© Armand Laot

Le Cyclop de Jean Tinguely et la colonne de Niki de Saint Phalle

© Régis Grman, ADAGP, Paris 2014

Maison Picassiette, Chartres 

© Région Centre, Inventaire général, Jean-Claude Jacques, 1984.